Campus Quinternaire Ecosystème de la Connaissance du Monde accueil : Le Pouvoir Scientifique - Le Vatican de la Connaissance du Monde - La Mecque de l'Histoire du Monde – La New Living Attitude
  • Contact : 06 84 73 04 90
  • jca.allamelle@orange.fr
  • Voulez-vous soutenir le projet ?

La Connaissance du Monde : une page blanche dans les cerveaux des Terriens.

ParJean-Claude ALLAMELLE

La Connaissance du Monde : une page blanche dans les cerveaux des Terriens.

Une page blanche parce que les générations de scientifiques qui se sont succédées depuis plus de 3000 ans ne se sont pas attelés à cette tache. Ils ne sont pas attelés à cette tâche parce qu’ils sont enferrés dans le concept de symétrie élaboré par Platon et Aristote.
Pour faire court, disons que le concept de symétrie se résume à cette maxime «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme» attribuée à Lavoisier mais dont l’auteur est le philosophe grec présocratique Anaxagore sous cette forme: « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ».
Anaxagore, né vers -500 et mort en -428, dit « de Clazomènes » en Ionie était un philosophe présocratique. Il aurait donné des cours à Athènes pendant près d’une trentaine d’années. Platon (−428/−427) théorisé cette paraphrase par le concept de symétrie. Puis Lavoisier l’a popularisé. Ainsi, puisque rien ne change, il ne sert à rien de chercher à savoir comment les choses (les systèmes) fonctionnent !
La Connaisance du Monde contenue dans Erudite Life a été établie sur la base du concept d’Asysmétrie élaboré par l’auteur de cet article et qui s’énonce ainsi : « Tout se crée, tout se transforme et tout évolue en permanence ». Avec ce corollaire : « Dans son fonctionnement, la Nature n’a pas de marche arrière ».

À propos de l’auteur

Jean-Claude ALLAMELLE administrator

Président de Quinternaire-CQADSG Chercheur indépendant Auteur ressource de la BNF

Laisser un commentaire